MENU

Language

Show contents for

« Une Carte Sim Un Arbre » : YPARD RDC participe à la journée internationale de l'arbre 2016

Plante un arbre avec YPARD RDCPar Raïssa Tshikandama et Percy Uyonduka

Célébrée mondialement le 5 décembre de chaque année, la Journée internationale de l’arbre a été célébrée le samedi 3 décembre 2016 à Mongata, à 165 Km de Kinshasa sur la nationale n°1, au Plateau des Batéké.

Cet événement était co-organisé par La Faculté des Sciences Agronomiques et Vétérinaires et le Centre de Recherche et de Communication en Développement Durable (CERED) de l’Université Loyola du Congo (ULC) en partenariat avec plusieurs autres partenaires dont le Ministère congolais de l’Environnement et du Développement Durable, l’Ambassade de Canada, la GIZ, la société Vodacom Congo et YPARD RDC.

Pour le professeur Bila Inogwabini, Directeur scientifique du CERED et Professeur à la FASAV : « le concept d’ « Une Carte Sim Un Arbre », est en lien direct avec la déforestation actuelle qui ne dit son mot. Le dégât est que les vastes étendues sont ravagées pour laisser place aux exploitations minières dont sont issus certaines métaux précieux utilisés dans la fabrication des téléphones portables. » Avant d’ajouter : «  ceci doit nous interpeler tous dans ce sens que, plusieurs utilisent la carte sim pour communiquer et une conscience collective permet de changer la tendance, raison pour laquelle, la journée Internationale de l’arbre a placé  l’arbre «  au centre des activités de l’homme ».

Le choix de la localité de Mongata est un exemple éloquent car, à cause du déboisement sauvage, le village Mongata, proche de la ville de Kinshasa, ressemble à un désert et a perdu tout son paysage verdoyant. D’où l’importance de renforcer la couverture forestière, laquelle est grignotée pour les besoins dendroénergétiques.

Par ailleurs, jouant sur son rôle d’une entreprise de télécommunication, la société Vodacom a participé dans cette activité pour apporter son appui dans les questions environnementales et écologiques dans les efforts de la RDC pour lutter contre les changements climatiques.

Pour donner élan à cette journée de l’arbre qui va s’échelonner durant toute l’année 2017, le P. Ghislain Tshikendwa s.j, Doyen de la FSAV et Coordonnateur du CERED, a expliqué l’intérêt que la population a de protéger l’environnement, afin que celle-ci comprenne mieux les conséquences de la déforestation, et a conclu : «  L’initiative «  Une Carte une Sim » répond également au vœu des Objectifs du Développement Durable que le pays a ratifié dans la Convention Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique ».

Durant cette journée de l’arbre à Mongata, YPARD RDC a été présent dans la préparation,  l’organisation et la sensibilisation en ligne pour assurer la visibilité de l’activité et sensibiliser les personnes qui n’étaient pas sur place à Mongata. Si chaque personne qui a une carte sim plantait un arbre, toute une forêt serait reconstruite en peu de temps et une couverture forestière nationale serait reconstituée - telle a été la leçon à retenir.

Photo crédit: YPARD