La créativité numérique : Quand le génie créateur des jeunes congolais s’en mêle pour une croissance économique.

10 jan 2017 par eden mvuenga

YPARD RDC - conférence sur la créativité numériqueLa créativité numérique constitue la clé primaire des technologies de l’information et de communication. C’est dans ce cadre que s’est tenue, le mercredi 14 décembre 2016 dans la salle polyvalente de la Délégation Wallonie-Bruxelles à Kinshasa, une conférence-débat sur « La créativité numérique au service de la croissance économique en RDC ».

Cette conférence a réuni une centaine de personnes qui sont venues écouter, apprendre et découvrir le présent de la jeunesse congolaise démontrant son génie et son savoir faire dans  le secteur du numérique pour le développement économique des PME.

Thématiques développées:

La conférence s’est articulée autour des trois thématiques majeures constituant les enjeux actuels dans le secteur du numérique en RDC. C’est ainsi que les différents conférenciers ont orienté leurs présentations sur :

  • L’emploi des technologies du numérique dans les PME congolaises : enjeux sur les marchés régionaux et internationaux ;
  • La problématique du financement des technologies du numérique en RDC : défis et perspectives du numérique ;
  • La contribution du numérique dans le suivi des activités de certification et d’évaluation de la conformité des produits et services des PME en RDC.

Une jeunesse débordant de créativité

Tout au long de la conférence une dizaine de jeunes congolais a contribué tour à tour pour dévoiler leurs génies créateurs en matière du numérique en exhibant l’apport de leurs logiciels, applications ou services numériques dans l’accompagnement des PME congolaises pour une meilleure croissance économique.

Pour Toto Mandadu, un entrepreneur congolais, lauréat du prix Tigo 2016, il  a mis en place un e-service dénommé lemeilleur.cd,  qui permet aux utilisateurs de comparer les prix dans divers secteurs (Télécom, Hôtellerie, location voiture, banque,…) pour une meilleure prise de décision dans la gestion de leurs portes-feuilles.

Quant à Idris Mangaya, qui a présenté HERON, une application de gestion et de comptabilité, a conquis la région d’Afrique Centrale. HERON  permet de transformer les masses des données (big data) bancaires et comptables cryptées d’une entreprise pétrolière en données lisibles et compréhensibles même par les non initiés en comptabilité.

Après l’exploit d’HERON,  Idris Mangaya a dévoilé une autre application, appelée LORY qu’il vient de mettre sur le marché des applications mobiles. Cette application géo-localise les banques, les restaurants, les hôtels, les magasins, les stations services, etc. Elle permet également de faire leur publicité en temps réel, telle est la publicité au 21è siècle selon son concepteur.  A chaque fois que vous émettez un appel ou un sms, l’application fait passer la publicité sur votre écran mobile avec ou sans connexion internet de manière géo-référencée. 

Le secteur d’e-market congolais a été enrichi par un e-service mis en place par l’ingéniosité de Bony Bombi, un développeur congolais,  qui permet aux abonnés de s’approvisionner en produits alimentaires via une commande en ligne. Dans la même logique, Marcel a présenté le prototype de ZEN SHOP qui est en même temps une caisse et une interface de gestion pour les commerçants permettant de contrôler et de centraliser la gestion de leurs entreprises. 

La conférence-débat : opportunité d’expression pour YPARD RDC

YPARD RDC était aussi invité à partager son expérience par le biais de son Représentant National, Aime Kazika,  qui  a expliqué à l’assemblée,  ce qu’est YPARD, sa mission, ses objectifs et les opportunités qu’offre YPARD en tant que réseau des jeunes professionnels en matière du numérique pour booster la croissance économique des PME en RDC, et plus principalement inciter les jeunes à s’engager dans l’agriculture via les TIC etc. Cette occasion a permis à YPARD RDC de renforcer le lien de collaboration avec la Délégation Wallonie Bruxelles, le Délégué de l’Ambassade de Belgique et de nouer des contacts fructueux avec d’autres jeunes entrepreneurs et partenaires présents à la Conférence.

La conférence s’est clôturée par les mots de satisfaction de Madame Bright, la Représentante de la délégation Wallonie-Bruxelles en présence des tous les invités, lesquels, ont vu en YPARD : «  une bonne opportunité offerte aux jeunes de pouvoir s’exprimer en matière de développement agricole ».